Presentation

Une méthode pour qui ?

Pour les élèves de la scolarité post-obligatoire ou pour des autodidactes avec une connaissance basique de l’allemand.

Le cours présuppose une connaissance du niveau A2 du cadre européen des langues. Le niveau 1 du cours couvre les exigences du niveau B1, le niveau 2 celles des niveaux B2 et C1.

Une méthode pour quoi (faire) ?

Pour apprendre la grammaire allemande avec un vocabulaire actuel, avec des phrases souvent proches de la vie quotidienne, si possible dans un contexte de communication.

Quelles sont les particularités de la méthode ?

  • Chaque chapitre de grammaire est complété par des exercices de deux, souvent trois niveaux.
  • La numérotation permet d’établir facilement le lien entre la théorie et l’application dans les exercices, soit dans le livre des exercices, soit avec le programme informatique.
  • La méthode peut être pratiquée entièrement sur ordinateur, ou indépendamment de l’outil informatique.
  • Le cédérom est complété par un livre de grammaire, un livre des exercices, un corrigé et un carnet de bord facilitant l’autoévaluation.
  • Les exercices sont variés. 470 exercices couvrent toute la grammaire nécessaire à l’obtention du baccalauréat, du ZD ou du ZMP (niveaux B1 à C1 du cadre de référence européen pour les langues).
  • Le vocabulaire utilisé est basé sur le vocabulaire du ZD.
  • Chaque exercice est chapeauté par les objectifs et les consignes.
  • A la fin de chaque chapitre, l’élève peut faire des exercices de révision.
  • Un exercice d’autoévaluation clôt le cycle d’apprentissage du chapitre. Certains exercices ont une prolongation sur Internet.
  • La méthode peut se pratiquer entièrement en salle informatique, en salle de classe ou à la maison.

Quelles sont les particularités du support informatique ?

Le programme utilisé (QuizMaster) a été développé en parallèle avec la méthode.

  • Il fonctionne aussi bien sur Macintosh (dès le système 8.6 et y compris le système X) que sous Windows (98, NT, 2000 et XP). Depuis fin 2004, il fonctionne également sous Linux !
  • Le programme peut être installé sur un serveur et fonctionne en réseau.
  • Il permet un travail très varié (phrases à composer, textes lacunaires, éléments à insérer, choix multiples, traductions, compréhension orale).
  • Chaque exercice donne accès à l’aide grammaticale en ligne.
  • Les mots difficiles sont indiqués sur demande de l’élève (Kleiner Tipp).
  • Les réponses tiennent compte des nombreuses variantes.
  • Certains exercices intègrent Internet.
  • Un rapport permet à l’élève d’avoir une vue d’ensemble sur ses performances à la fin de chaque exercice.
  • Le corrigé peut être imprimé (soit l’ensemble de l’exercice, soit uniquement les questions avec réponse fausse.

Une des grandes forces de la méthode sont les erreurs commentées:

Nous avons étudié et répertorié les fautes commises par les élèves. Si un étudiant fait une des nombreuses erreurs répertoriées, le programme lui retourne une explication en rapport avec l’erreur et lui propose parfois un lien direct vers le chapitre qui explique ce point de grammaire.

Cliquez sur le bouton « CD-ROM » du menu pour accéder aux copies écrans.

Comment intégrer la méthode dans une démarche pédagogique ?

« Im Falle eines Falles » se concentre sur l’apprentissage de la grammaire. La méthode est donc complémentaire à une autre approche exerçant les quatre compétences linguistiques.

Elle permet un travail en salle de classe grâce au support papier (livre de grammaire, livre des exercices, corrigé et carnet de bord). Le support papier est également indiqué pour le travail à domicile.

Le cédérom favorise l’apprentissage autonome. Le carnet de bord garantit un suivi et un contrôle rigoureux.

Selon les possibilités de l’école, le travail sur ordinateur se fera avec la classe entière ou par petit groupe.

Cliquez pour voir la répartition conseillée pour les trois années d’étude:

L’exemple du Gymnase de Morges:

Un cours fait pour l’évaluation formative et formatrice.

Im Falle eines Falles permet à l’élève de situer sa progression par rapport à un objectif donné. L’erreur n’est plus une faute, mais devient source d’enseignement et de progrès. Les liens internes permettent à l’élève de chercher aisément l’information recherchée. Grâce aux renseignements fournis par le programme et l’utilisation du carnet de bord, le maître peut également superviser ou guider l’apprentissage. En plus, il dispose de plus de temps à consacrer à chaque élève.

Internet

Le site Internet est un complément au cours. Certains exercices peuvent se faire sur le site. Le site informe des nouveautés, corrections et compléments.